WE-1516052011.jpg

 

Ce week-end était mitigé côté temps.

Dans le désordre, on a quand même pu commencer à déguster les brochettes du boucher sur la terrasse et les terminer au chaud dans la maison. On a bien picolé aussi : une bouteille de rouge, deux de champagne. Ca fait du bien de revoir les amis ! On s'est ensuite rapidement promené vue sur Une île à Pâques, un billet pour plein de bonheur ;)  , un bol d'air et d'iode et de vent surtout ! On est revenu avec du sable dans les chaussures. Ca sent l'été.

Le soir on a dégusté aussi le bon pâté made in Cécé (recette ici : link), mais pas la pannacota au caramel beurre salé parce qu'on s'y est pris comme des manches : le jour-même alors qu'il faut que cela repose au moins 6h au réfrigérateur ! Partie remise au week-end prochain peut-être ?

 

Dimanche promenade au parc.

L'oisillon n'était plus en poussette cette fois. Il court après les canards et va toujours dans le sens inverse de là vers où nous nous dirigeons. Esprit de contradiction ou d'ouverture sur les autres ? ;)

C'est bête pas de photo car pas d'appareil et les batteries de téléphone HS. Vraiment dommage il y avait une superbe lumière en plus. Et puis pendant que monsieur Djemie en habits de Bob le bricoleur décapait le salon de jardin et refaisait les joints de la baignoire, on a sorti un nouveau jeu : le puzzle ! Il a été accueilli avec un grand sourire et au final l'oisillon se débrouille plutôt bien.

 

Et une fois n'est pas coutume, d'où ce "supplément du lundi", hier, croix sur le calendrier : j'ai fais du repassage ! Oui mais... exclusivement des affaires de l'oisillon.

 

 

Retour à l'accueil