Oui je parle bien de moi et vous m'aurez toutes et tous reconnu !

Je suis vieille, me fais vieille, ne tiens plus choc, n'ai plus le temps de rien, suis cassée, hors-service et dernièrement complètement explosée.

 

MAIS je vais faire peau neuve.

 

Et pour cela j'ai mis en place un plan d'actions diverses et variées dont je parlerai plus tard, beaucoup plus tard quand ce blog se sera lui aussi refait une beauté.

 

J'aimerai en effet prendre le temps de pouvoir parler de mon oisillon pour qu'il ait une trace de ce qui s'est passé et en définitive, depuis quelques semaines malheureusement depuis trop longtemps, je n'ai plus l'énergie et le temps de le faire.

 

J'ai rencontré beaucoup de difficultés ces derniers temps qui m'ont beaucoup freiné dans l'écriture et la liberté d'expression aussi.

 

J'envisage donc de vérouiller l'accès de ce blog et en même temps j'ai tellement envie de dire ce que je pense haut et fort.

MAIS pas envie de le faire à mes dépends et encore moins aux dépends de ceux à qui je tiens le plus au monde.

Alors on verra si je m'autocensure ou si je l'ouvre en vérouillant.

 

Quelques nouvelles de mon oisillon au passage : il a eu 18 mois il y a plus d'un mois déjà et j'ai d'ailleurs préparé depuis longtemps un article que je n'ai même pas pris le temps de publier pour les raisons déjà citées. Il parle de plus en plus en enchaînant des mots qui font des phrases. Des mots qu'il a chopé au vol comme avant hier quand je lui faisais des sortes de bisous dans le cou, appelés chez nous les "pépètes", et qu'il a dit "encore pépètes !", ou hier quand il a dit le mot "couteau" en le donnant à son père, ou encore toute à l'heure quand il est venu poser sa tête sur mes genoux en disant "un calin". Les mots font des phrases, les mots s'associent à des situations. Bref il tilte bien et si il nous étonnait encore il y a quelques temps, maintenant il faut bien l'avouer il nous émerveille !

 

A la crèche ils ne cessent de nous faire la remarque qu'il parle vraiment bien et qu'il a beaucoup d'appétit et qu'il se crêpe aussi le chignon (...) parce qu'il a du mal à partager les jouets.

Monsieur Djemie le surnomme de temps à autre le petit tyran domestique.

C'est vrai que ça lui va bien.

 

Il n'en demeure pas moins que l'oisillon reste très adaptable, qu'il salue tout le monde "bonjour monsieur", "bonjour madame", "aurevoir monsieur", "aurevoir madame", et si tout le monde a un chien en laisse, c'est le délire complet, il faut à tout prix rattrapper le propriétaire du chien pour être présenté ! Il y a aussi le "toc" des portes, et la dernière en date, vérifier si toutes les portières des voitures de la rue sont fermées et dire "porte est fermée".

 

Ca va qu'elle n'a pas encore déclenché d'alarme !

 

Dès que je prends le temps, dès que je prends le soin de prendre le temps, je publie ce que j'avais préparé, je reviens me réfugier, me confier, dégouler et compagnie. En résumé, dès que je retrouve ma peau d'avant mes difficultés.

 

Portez-vous bien chères lectrices et lecteurs si tenté qu'ils soient encore de la partie ;)

Retour à l'accueil