C'est la deuxième fois que cela m'arrive *.

Une annonce de grossesse à la table (une grande tablée) d'à côté de la nôtre.

Un enfant prévu pour le 11 avril.

 

Ensuite une promenade sur la plage, un homme avec sa vieille tante, courbée et s'appuyant péniblement sur une canne.

Il a fait 500 km, il n'y a que lui qui s'en occupe à présent.

Ses autres cousins s'en tapent.

La vieille tante n'a jamais pu avoir d'enfant.

C'est pour cela qu'elle s'adresse à l'oisillon, qui selon elle a de jolis cheveux.

Parce qu'elle aime les enfants parce qu'elle n'a jamais pu en avoir.

 

Dans les deux cas, l'annonce de grossesse collégiale et ne pas avoir d'enfant, nous ne connaîtront pas.

 

 

* La première fois c'était là : Le déjeuner à la Cigale , c'était au début de mon blog...

Retour à l'accueil