Je ne sais pas à quand remonte mon dernier article mais ça doit faire un bail emphytéotique !

 

Si je regarde dans la colonne de gauche dans l'onglet "Brouillons d'articles", j'en ai 14 !

 

Je suis donc pour une infertile assez productive, à cela près que la greffe ne prend pas et que les articles ne fleurissent plus.

 

Je reviens ce soir ici parce que dimanche ce sera cette saloperie de 1er avril et que mardi ce sera cet abominable 3 avril.

Parce que d'habitude le 3 avril je pose un congé et que là je serai sur scène.

Parce que j'espère bien trouver un peu de temps pour me recueillir...

 

Quatre ans que nous sommes paranges et quelque part de plus en plus parents et c'est tant mieux quand cela peut aller dans ce sens.

Il y a malheureusement encore trop de paranges qui restent paranges.

 

Dans notre malheur nous avons eu beaucoup de veine.

Et cette veine là se porte à merveille.

Elle a eu 26 mois le week-end dernier sur une île.

La veille, nous "l'abandonnions" pour la première fois, une nuitée, le temps d'une escapade pour nous dans un hôtel et une bonne table (et un J1 tant qu'à faire les choses en beauté ! :D).

Elle s'exprime très bien et de mieux en mieux, se déshabille presque seule, met seule ses chaussures taille 25, fait des "petits et des gros calins", chante à longueur de journée, imite les adultes dans leurs tâches ménagères quotidiennes, est hyper douée en puzzle 24 pièces, adore les livres (nous ouvrons une annexe de la médiathèque bientôt), les dessins animés (quand il pleut ;)), jouer dans sa cabane (quand il fait beau ;)), les promenades au zoo, au parc pour gaver chèvres et canards, à la plage...

Elle se régale de yaourts à la vanille, de crèmes au chocolat...

Elle cuisine des gâteaux avec nous.

Elle aime faire du manège et du bateau et, elle le dit elle-même, elle aime "partir en voyage" !!!

Elle s'habille en 4 ans en haut et 3 ans en bas, pèse 13,9 kg, connait depuis longtemps son nom, prénom, adresse et âge, sait (trop) ce qu'elle veut ou pas, est très curieuse, sait très bien se tenir au restaurant.

Elle est si appétissante qu'elle s'est faite mordre plusieurs fois par ses copines il y a quelques semaines.

Elle respire la joie de vivre et c'est très communicatif :)))

 

J'en oublie, mais peu importe, l'essentiel c'est bien ça : la joie de vivre.

Et même si parfois le quotidien nous rattrappe et nous met KO comme il y a peu.

 

Le soleil est de retour depuis une semaine, les journées rallongent, mon bureau s'est illuminé, mes manoeuvres sont encore parfois pénibles, mais je suis forte de mes scores de résistance psychologique côté gestion du stress ! Je me concentre pour ne pas rater le virage professionnel et finir dans une décharge.

 

Enfin, je ne cache pas que j'ai hâte de profiter des ponts du mois de mai pour nous reposer je ne sais où et des vacances d'été entre amis pour picoler !

 

 

 

 

 

 

Retour à l'accueil