Occasion de donner quelques nouvelles de ce petit lapin que les passants pensent être un petit garçon.

La faute à ses parents qui ne l'habillent pas en rose Barbie. Pourtant il y a toujours la girly touch : les petites chaussettes roses,  l'écharpe à coeur, les discrètes fleurs sur les chaussures.

 

Déjà que les numéros d'équilibriste allaient bon train avec le 4 pattes, mais à présent c'est terminé le 4 pattes, on tourne une page et on marche avec plein d'entrain ! Quand on vient me chercher le soir à la crèche je repars sur mes deux jambes et je salue de ma main mes copines de la crèche.

Je suis pas mal douée en effet avec mes mains puisque je mime bien la chanson "Ainsi font font font les petites marionnettes". Mais je le suis tout autant de mes pieds..

Déjà qu'on était propriétaire de la crèche, maintenant on l'est de la cour improvisée en terrain de foot !

 

Du côté de l'appétit, les boudoirs sont mangés plus vite que ne poussent les dents, mais peu importe, le petit lapin grandit à son rythme... qui d'ailleurs est assez éprouvant pour les parents vieux que nous sommes ! Gosse de vieux comme ils disent ! :D

Si on me laisse la main, ou plutôt les mains avec pour chacune une cueillère, je mange mon yaourt ou mon fromage blanc seule et il n'est pas question qu'on essaie de reprendre l'indépendance qu'on vient de me donner ! Cela n'est pas sans provoquer des débats au sein de mes parents entre un père qui ne veut pas que je m'en mette de partout et une mère qui m'encourage à être autonome.

Même si j'ai toujours deux dents, il y en a une en haut qui pointe et qui me rend un peu ronchon ce qui a permis d'habituer très rapidement mes parents au décalage horaire.

Ma mère a trouvé une solution pour cette troisième dent : le biscuit pour enfant de plus de 15 mois en remplaçant du boudoir. Celui-là de biscuit il est fait pour ceux qui ont déjà plein de dents et comme j'en ai moins que la moyenne au même âge (si moyenne il existe), je mets plus de temps à le manger et donc mon soulagement pour ces maux de dents est de plus longue durée.

 

Les week-end sont souvent l'occasion de goûter au fromage, au vrai fromage ! Pas le Kiri non c'est bon mais c'est trop fade pour les gastronomes que nous sommes. Le Saint-Félicien et le Valençay sont ce que l'on appelle du fromage. Que du lait cru ! Et toc sur la tartine je peux vous dire que ces fromages là ont du goût ! Avec un petit gorgeon de flotte dans un récipient enfin adapté, mieux que la chopine miniature ou que le verre à digeo... ;)

Puis il y a eu le Rocquefort que mes grands-parents m'ont envoyé et la dernière dégustation en date c'est le calendos !

Et bien le calendos je le préfère au pain ! Et pourtant je peux vous dire que le pain j'adore ça !

 

J'ai commencé à faire des bisous. J'avais commencé il y a deux mois de ça avec ma Minikiss et puis maintenant j'essaie sur mes parents. Cette semaine par exemple dans un élan de générosité j'en ai fais trois énormes à ma mère qui n'en revenait pas. Car je suis plutôt du genre avare, mais je reste très facétieuse aussi. En effet maintenant pour ce que je ne veux pas je fais non de la tête. Et puis j'adore qu'on me courre après aussi. Je suis de plus en plus alerte. Je lève ma jambe pour tenter d'enjamber la baignoire mais je suis encore trop courte sur pattes !

Une nouveauté : je m'allonge de toute ma longueur sur le sol et je manifeste - ou tout du moins je le tente - mon désacccord... je fais souvent cela à présent quand on me change.

Mes parents usent de stratagèmes pour dévier mon attention sur autre chose. C'est ainsi que naissent de belles histoires toutes plus rocambolesques les unes que les autres, des histoires de canards assis sur des cubes qui font s'évanouir des parents (je vous la fais courte)... et j'avoue que sur cette scène là mes parents sont des stars, certes refoulées, mais des stars quand même ! ;)

 

14 mois vendredi dernier donc.

Nous avons fait notre traditionnelle photo de famille et maman a visé juste dès le premier coup !

 

 

Retour à l'accueil